Archives

Publié par on

XL Airways ajoute Samana à son réseau dominicain

La compagnie aérienne XL Airways France lancera cet hiver une nouvelle liaison entre Paris et Samana, sa deuxième destination en République Dominicaine.

Du 23 décembre 2015 au 11 mai 2016, la compagnie française proposera un vol tous les mercredis entre Paris-CDG et l’aéroport de Samana-El Catey dans le nord de la République Dominicaine, opéré en Airbus A330-200configuré pour accueillir 21 passagers en Premium et 343 en Economie. Le départ est programmé à 8h55 pour arriver à 15h55 (après une escale technique à San Salvador de Bahamas (ZSA) sans descente d’avion), le vol retour décollant à 17h45 pour atterrir le lendemain à 7h30 sans escale ; ces horaires changeront du 30 mars au 11 mai. XL Airways sera sans concurrence sur cette route, l’aéroport dominicain étant desservi principalement depuis le Canada (par Air CanadaAir Transat et WestJet) ou les Etats-Unis avec JetBlue Airways.

La compagnie précise dans son communiqué que cette liaison « permettra notamment aux voyageurs de rejoindre Las Terrenas, où de nombreux Français ont investi dans l’immobilier ». Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes, l’aller/retour étant proposé à partir de 680 € TTC. Les tarifs comprennent un bagage enregistré, un repas ainsi qu’un programme de divertissement proposant des films récents. Les passagers qui le désirent « pourront personnaliser leur voyage grâce aux nombreux services proposés par la compagnie tels que le transport de bagages supplémentaires, la réservation d’un Plateau du Monde ou la location d’une tablette Samsung Galaxy ».

Premier transporteur européen en nombre de passagers vers la République Dominicaine, XL Airways relie toute l’année Paris à Punta Cana jusqu’à 6 fois par semaine. La desserte de Samana, que la compagnie sera la seule à proposer en vols réguliers depuis l’Europe, « ouvrira de nouvelles opportunités d’itinéraires dans le nord de l’île, riche en paysages sauvages et en plages idylliques ». Au départ de Paris, XL Airways France dessert également en long-courrier les Antilles, les Etats-Unis, le Mexique et l’océan Indien, également proposé depuis Lyon et Marseille. La compagnie effectue par ailleurs des vols moyen-courrier réguliers et affrétés vers l’ensemble du bassin méditerranéen au départ de Lille.

Publié par on

Évolution de Las Terrenas sur les 10 dernières années

INVESTISSEMENTS HÔTELIERS EN COURS

Deux chaînes hôtelières ont annoncé, à l’occasion du Dominican Annual Tourism Exchange (DATE), la construction de deux hôtels uniquement pour adultes, dans la zone touristique de Samaná.

  1. 1.       V Samana – Viva Wyndham Resort

Le V Samaná de la chaîne Viva Wyndham Resorts, à Las Terrenas, ouvrira ses portes en novembre prochain, selon ce qu’a annoncé Ettore Colussi, président de la chaîne, qui a précisé que l’hôtel s’adressera à des voyageurs « in » à la recherche d’une expérience inoubliable.

Monsieur Colussi a expliqué que les voyageurs bénéficieront d’un service tout inclus pour les 144 chambres de l’hôtel.  Les services incluront entre autre : Wifi, spa, gastronomie de qualité et piscines privées.

  1. 2.       Amhsa Marina Hotel & Resorts

Le second en construction appartient à la chaîne Amhsa Marina Hotel & Resorts qui investira plus  de 20 millions de Dollars US, selon le président Luis López. Nos clients seront à seulement 45 minutes de l’aéroport El Catey et à 25 minutes de Samaná, a précisé Monsieur López. Il a également ajouté que le nouvel hôtel possèdera 140 chambres et que les vacanciers auront accès aux installations du Grand Paradise Samaná.

Projet Piñero – Bahia Principe

Lors d’une audience publique, le représentant du Groupe Piñeiro,  M. Gary Hurtado,  a présenté en détail s le plan directeur du projet Bahia Principe et expliqué  à la population pourquoi  il est nécessaire de retrancher un tronçon de 700 mètres de la route, qui relie le boulevard à Limon.

Il a également démontré  l’impact socio-économique de ce projet, soit : la construction de 1,500 chambres créant ainsi  2,000 emplois directs, la mise en place d’une école de formation pour répondre à la demande d’emplois qualifiés évitant ainsi  l’embauche de personnes venant de l’extérieur de la région comme le font actuellement les entreprises établies dans la municipalité.

« Ce projet est  d’une grande importance pour les municipalités de Las Terrenas, Barbacoa, Sanchez, Naranjito, Los Puentes et les zones environnantes, parce qu’il créera des emplois et stimulera l’économie de la municipalité de Las Terrenas.  Pour créé un projet de cette nature, 300,000,000 seront investis. »

Toujours selon M. Gary Hurtado, l’investissement du Groupe Piñeiro marquera le début d’une ère nouvelle pour l’industrie touristique de Las Terrenas.   « La construction de ce projet attirera d’autres investissements et contribuera à un marché hôtelier plus équilibré au niveau des prix comme ce fut le cas lors de l’arrivée du Súper Pola.   L’ouverture du supermarché Súper Pola a forcé les autres supermarchés à,  par exemple, revoir leur politique de prix, à offrir des rabais hebdomadaires sur certains produits et à faire de la publicité chose qui ne se faisait pas avant leur arrivée. »

« Ainsi, avec la construction de ce projet, les prix de location des chambres, qui sont présentement  très élevés, vont devoir diminuer.  De plus, les hôtels qui n’offrent pas la formule tout inclus seront tenus de s’ajuster à la demande du marché et devront améliorer la qualité des services offerts enrichissant ainsi les services hôteliers de la région.  Ceci nous placera en bonne position face à la concurrence de niveaux national et international. »

« Ce projet aura également un impact sur le secteur immobilier qui connaîtra une augmentation des ventes de terrains ainsi qu’une augmentation du prix du marché. »

Projets achevés

Avec 5 grands projets terminés, Cosón, situé à seulement 4 km de Las Terrenas, est le nouveau secteur d’investissement en immobilier.  Parmi ces nouvelles constructions on retrouve: Appartements Playa Bonita Bay, Sublime Samana Hôtel et Résidences, Hôtel Bahia Estela, Colina Al Mar et  Colina Al Mar Beach Residences.  L’hôtel 5 étoiles  Peninsula House, reconnu mondialement comme l’un des meilleurs hôtels, est également situé à Cosón.

AUTOROUTE

Depuis l’ouverture de la nouvelle autoroute qui relie Saint-Domingue à Las Terrenas, le tourisme a connu une augmentation de 50%.  Avant la construction de l’autoroute le trajet entre les deux villes  prenait entre 5 à 6 heures.  Ce temps est maintenant réduit à 2 heures de route.   Il est donc  plus facile pour les habitants de Saint-Domingue de se rendre à Las Terrenas et c’est également plus facile pour les voyageurs qui atterrissent à l’aéroport international Las Americas. Selon le groupe Expedia, compagnie de voyages par Internet, la demande de voyages vers la République Dominicaine a augmenté de 45% en 2014.

De plus, le trajet entre l’aéroport El Catey et Las Terrenas est maintenant de 20 minutes grâce à l’ouverture  d’une nouvelle portion de l’autoroute en mars 2012.

AÉROPORT INTERNATIONAL PRESIDENTE JUAN BOSCH, SAMANÁ (El Catey)

L’aéroport international Presidente Juan Bosch, situé à El Catey,  fut construit dans le but de développer l’activité touristique dans la partie  Nord Est de la République Dominicaine.

Ce terminal aéroportuaire a débuté ses opérations le 1er novembre 2006 recevant hebdomadairement des vols internationaux   provenant d’importantes villes d’Europe et d’Amérique du nord.

Il est constitué d’une piste de 3,000m de long par 45m de large et d’une rampe d’accès de 45,000m2 permettant d’accueillir simultanément  4 charters.

Son  terminal de 10,000m2, répartis sur deux niveaux, permet de gérer efficacement les arrivées et les départs de 600 passagers en heure d’affluence.  Il possède également  un stationnement de 6,760m2.

Lignes aériennes et provenances :

Air Canada: Montréal-Trudeau, En saison: Halifax, Ottawa

Air Canada Rouge : Toronto-Pearson

Air Transat: En saison: Montréal-Trudeau, Toronto-Pearson

Jet Blue Airways : New York – JFK

Servicios Aéreos Profesionales: Porlamar, Punta Cana, Puerto Plata, Santo Domingo-Las Americas

En saison: White Airways: Lisbonne

WestJet: Toronto-Pearson

En attente d’ouverture des hôtels en cours de construction :

XL Airways

Iberia

Air France

À compter du 1er décembre prochain, vol charter hebdomadaire en provenance de Rome et Milan, Italie.

INVESTISSEMENT DE L’ÉTAT DOMINICAIN À LAS TERRENAS

Mitur et l’Inapa investissent 150 millions de pesos à Las Terrenas – 23 mars 2014

Le Ministère du Tourisme (Mitur) et l’Institut National de l’Eau et des Égouts (INAPA) réaliseront un investissement de plus de 150 millions de pesos pour résoudre le problème de l’assainissement et du manque d’eau potable qui affectent, depuis quelques années, la population de Las Terrenas.

C’est ce qu’ont annoncé le représentant de MITUR, Francisco Javier Garcia, et les représentants de l’INAPA, Kirsis de los Santos et Alberto Holguin, qui ont visité les différents quartiers et l’aqueduc multiple de la région.

L’ingénieur Alberto Holguin, a fait savoir que Mitur investira 110 millions de pesos et l’Inapa 40 millions pour le développement de l’aqueduc afin que tous les secteurs de cette ville soient alimentés en eau.

Il a indiqué qu’en plus de ces travaux, le Ministère des Travaux Publics, sur l’ordre du président Danilo Medina,  procèdera à un vaste programme d’asphaltage des rues des différents quartiers. En ce sens, il a affirmé que toutes les routes et les rues qui seront affectées par les travaux de développement de l’Inapa  seront immédiatement restaurées.

« Nous allons nous employer dans les rues qui ont besoin d’être asphaltées. Nous travailleront en collaboration directe avec le Ministère des Travaux Publics pour ainsi nous assurer que  les rues seront en bon état comme elles l’étaient avant les travaux. » a-t-il assuré.

Il a réitéré  la nécessité de l’intégration des dirigeants de la communauté et des autorités gouvernementales au Consejo del Agua afin que la population puisse suivre l’évolution des travaux.

Pour sa part, l’architecte Kirsis de los Santos a demandé la collaboration des citoyens afin de maximiser l’investissement fait par l’INAPA pour contribuer au développement touristique.

RÉALISATIONS DE GRANDE IMPORTANCE

  • Construction de l’aqueduc multiple
  • Construction du système d’égout pluvial et d’épuration de la ville de Las Terrenas
  • Mise en fonction du réseau d’égouts pluvial et de l’usine de traitement des eaux à  Las Terrenas
  • Construction  des routes entre :
    • Nagua et Sanchez et  Sanchez-Samana
    • Samana  et Las Galeras
    • Cruce de Honduras et El Limon
    • El Limón et Las Terrenas
    • Boulevard de l’Atlantique
  • Reconstruction de la route située entre Sanchez et Las Terrenas et réparations des murs  de sécurité
  • Pavement  des rues de Las Terrenas
  • Réparation des voies publiques
  • Investissement pour l’éducation
    • Construction de 4 écoles
    • Rénovation de 3 écoles
  • Installation d’un nouveau  système à fibre optique pour les services de communication Internet / TV / téléphone.
Publié par on

République Dominicaine : retour aux sources de l’Eden

Oubliez la Rep Dom des formules club ! De la côte d’Ambre à la péninsule de Samaná, nous avons redécouvert les trésors cachés de ce paradis caribéen.  Jamais ils n’assureront le show… Et pourtant, posés au large de Las Terrenas, au nord-est de l’île, les trois rochers des Baleines trompent bien leur monde avec leurs formes arrondies et mouchetées blanc-gris. «Si les vraies baleines à bosse qui s’accouplent ou se reproduisent dans les parages s’en approchaient, je prendrais la plus belle des photos!» rêve Santa, les yeux rivés sur l’horizon. Loin du bétonnage outrancier de Punta Cana et des millions de touristes happés par ses offres «all inclusive», les Dominicains viennent ici retrouver la version originelle de leur île. Plages sauvages, lagunes et mangroves composent une marine sur fond de collines inondées de cascades qu’auraient déjà pu peindre les Taïnos à l’époque de leur arrivée sur l’île, il y a plus de mille ans… (Lire suite…)

Publié par on

Investir en République Dominicaine

photo-actu_03

 

Droit immobilier

ACHAT D’UN IMMEUBLE EN RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Introduction

Les transactions immobilières en République Dominicaine sont régies par la Loi du Registre Foncier No.108-05 et ses règlements, en vigueur depuis le 4 avril, 2007. Les Certificats de Titre émis par les bureaux du Registre de Titres prouvent le droit de propriété sur un immeuble.

Marches à suivre dans un achat immobilier.

• Démarches préliminaires: En général, les achats immobiliers en République Dominicaine ne suivent pas le modèle américain d’une offre écrite présentée par l’acheteur au vendeur, suivie de l’accord écrit de la part du vendeur. En revanche, après accord verbal sur le prix par le vendeur et l’acheteur, une Promesse de Vente liant les parties est établie par un avocat ou notaire, et signée par les parties intéressées.

Vu certaines particularités de la Loi immobilière dominicaine, il est recommandé que l’acheteur potentiel engage les services d’un cabinet d’avocats spécialisés en affaires immobilières avant de signer quelque document que ce soit ou de verser un acompte. Selon les souhaits des parties, l’avocat en charge devra réaliser la diligence raisonnable et faire les vérifications nécessaires avant de préparer la Promesse de Vente, ou alternativement, préparer premièrement la Promesse de Vente, mais en conditionnant son exécution après avoir les résultats des vérifications légales qui s’imposent dans un délai déterminé. (Voir suite)